Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

Captain OJCap'tain OJ, ex sportif de haut niveau (dans les belles années 1984-1989 en windsurf), puis triathlète niveau national pendant près de dix ans, pratique ensuite intensivement la chasse sous marine jusque dans les années 2004,plus de 15 ans de pratique en tant qu'entraineur de natation, triathlon puis  entraineur national de planche à voile 2000-2004, pour devenir aujourd'hui guide de pêche en mer avec le même perfectionnisme...(voir CV OJ)

Cap'tain OJ, plutôt spécialiste sur la Rochelle de la pêche en dérive du bar et du maigre sous toutes ses formes, leurre souple, mort-manié, vif,lancer-ramener, appats naturels aux abords des iles de Ré et Oléron..

Motivation première: Protéger les océans...
Bonne visite,

Cap'tain OJ    

 


      ou direct :
olivierjournaux@neuf.fr

au trou, séjours de peche en mer, zones de frais du bar, zone de frais du maigre, super spook, sondeur side imaging humminbird 1197c, cartes maxsea 3D , période du frais chez les bars et maigres, cannes sakura, sert, sebille ,tout sur la météo la rochelle, dégustation huitres saint martin ile de ré, prendre un très gros bar, journées de pêche en mer ,pêche en poitou charentes ,pêche en charente maritime ,points GPS perthuis d'antioche , alignements des baleineaux sortie pêche haut de gamme au leurre, pêche à la mitraillette des vifs, calmars ,peche à la cuillère ,catch and release, seiches, congres, peche en mer bateau dans le sud ouest, Dorade Côte Atlantique Aquitaine Découvrir les meilleurs coins de pêche, pêche au Gros, pêche sportive océan. , cadeaux pour départ en retraite, cadeaux communs pour entreprise, départ en retraite, fête des pères, cadeaux d'anniversaire sortie pêche ,les bonnes dérives d’antioche, coins à gros maigres, ou habite les gros maigres, montage mort manié en mer ,télécharger la 3D Maxsea , près des côtes vendéennes, zone du petit large ,épaves mythiques, radeau de survie zodiac,vhf navicom rt 650 dernière génération, beau terrain de jeu , Victoria Silvstedt ,tarif guide de peche la rochelle pecher au plomb palette, centrale de pêche humminbird 1197,guide de peche au leurre la rochelle, Big seabass,meager,fishing line ,soft lure, fishing boat, jigging,sea fishing,charter boat,fishing guide in france, fishing guide in atlantique,best spots for fishing in france, la rochelle fishing line,dropshot fishing,gilt head bream,soft lure flashmer, lunker city,lure bass assassin,texan hook,soft lure best colors for seabass fishing. sortie pour la peche en mer depart de la rochelle  
 

Traduction google du site

allemagneangleterreespagnegreceitalie 
 

Articles Divers 2006 À Nos Jours

Partenaires institutions

        

/ / /

En préambule, je dois préciser que je me suis intéressé très tardivement à la pêche en mer, c'est en 1995 que je commence à faire un peu de pêche à la ligne puis rapidement de la chasse sous marine, pratique qui m'a rapidement passionné de par le coté sportif et fair-play vis a vis du poisson......

Mes premières années de pêche se résumaient à une pratique très côtière , digues des ports de chef de baie, la pallice ainsi que les quelques épaves locales à sablanceaux soit à moins de 3 milles du port de pêche....Je croisais au quotidien de très jolis poissons, des bars de plus de 5-6 kilos ainsi que des maigres dépassant les 20 kilos en période estivale....

J'ai ensuite commencé à m'expatrier plus au large, quelques épaves locales peu profondes (maxi 18m) et les pointes de chassiron et les baleinaux....J'y ai découvert des zones fantastiques avec des grottes farcies de bars énormes par centaines, des bancs de maigres magnifiques, j'ai découvert comme cela des dizaines de spots très riches en vie animale.....

C'est en 2005 que j'ai pensé en faire mon métier en tant que guide de pêche à la ligne, j'ai donc arrêté mon métier d'entraineur national de planche à voile pour me poser ici à la rochelle profitant d'un dernier été 2005 à plonger en apnée comme un furieux afin de connaitre mon secteur à la perfection......

Puis ce sera l'hiver 2005-2006, passage du capitaine 200 pour m'installer à mon compte, quelques dernières petites sorties pêche "perso" au printemps histoire de me régler définitivement et je démarre en juillet 2006...

Il y avait à l'époque encore pas mal de poissons, chaque jour il était possible de voir au sondeur des boules de bars de plus de 3 m d'épaisseur, des quantités de gros poissons pas toujours simple à prendre mais il y en avait !!!

Régulièrement, c'est à dire, quasi tous les jours de gros poissons montaient à bord, des chasses de bars très régulières nous apportaient des pêches extraordinaires, avec de plus des maigres de grosse taille à la belle époque.....

Il faut préciser que lors de mes débuts, je connaissais à la perfection les fonds de 20m et moins mais pas trop les grandes profondeurs (30-50m)....C'est le travail avec Maxsea 3d qui m'a fait progresser énormément au niveau de la connaissance de mon secteur....J'ai donc sur les années suivantes affiné mes connaissances pour devenir extrêmement précis, c'était un vrai régal d'aller dénicher un poisson record au pied d'un petite roche par 47m de fond....J'avais bien sur toute la considération de mes stagiaires en retour, je faisais des heureux, des habitués qui faisaient pour bon nombre d'entre eux 20 ou 30 sorties par an.....Presqu'un bonheur puisque le plaisir dans le métier, c'est faire plaisir....L'argent en soi n'a jamais été une finalité !!

Ceci dit dès le début de ma carrière, j'ai pris conscience rapidement du déclin de la ressource, chose qui ne m'avait pas choqué jusque là.

En 2007 (ma première vraie saison), j'ai compris qu'il était fondamental et urgent d'agir, de tenter quelque chose....J'ai pris rendez vous avec une personne des affaires maritimes "chargée de la ressource en mer", je lui ai exposé mes observations, inquiètudes fortes, et prévisionnel sur les 10 années à venir si rien n'évoluait.

Je lui ai fait part des propositions d'évolution qui me semblaient obligatoires si l'on souhaitait voir les choses si ce n'est s'améliorer ou du moins se maintenir à un taux "acceptable" !....

Mes propositions pour ce qui concerne la pêche de plaisance :

- Interdire la pêche au filet en plaisance (on tolère 50m et on retrouve des plaisanciers qui en mettent 500m voire plus...Peut on avoir confiance ? Non !)
- Limiter les prises à un certain quota (comme en normandie sur le cabillaud, la plie...) pour la pêche de plaisance notamment sur tous types de poissons (bars, maigres, lieus, dorades grises et royales, maquereaux, bonites...)  Exemple: bars: 2 poissons par personne, Dorades: 6 poissons/pers; Maigres: 1 poissons/pers....etc....Il faut savoir que dans les ports plaisance de France, on trouve au quotidien l'été des bennes remplies de maquereaux pêchés du jour.....Ca c'est un vrai scandale, aucun poisson ne mérite un tel traitement, un gachis et un irrespect absolue de la VIE MARINE
-  Imposer de couper les queues des poissons et les eviscerer avant retour à terre, ce qui serait finalement peut être mieux reçu par une majorité (C'est chose faite dorénavant et c'est très bien).
- Réinstaurer une maille pour le maigre pour la plaisance (70-80 cms me semble une taille correcte étant donné que le maigre commence tout juste à se reproduire vers ces tailles là).
- Surtout pas instaurer un permis de pêche en mer payant qui n'aurait aucun impact positif sur le comportement responsable des gens (mais bien au contraire)
- Imposer pourquoi pas la tenue d'un log-book comme la pêche professionnelle (mais je n'y crois pas une seconde) ou chaque prise doit être notifiée avant retour à terre

Pour la pêche professionnelle :

  • Imposer un arrêt absolue de toute pêche sur certains poissons comme le bar et le maigre sur une période de l'année donnée sur tous secteurs (bar : 15 janvier- 30 mars)
  • Bloquer des "carrés"  au large sans aucun prélevement possible..
  • Réinstaurer des vraies mailles à toutes les espèces signifiant qu'un poisson conservé doit pouvoir s'être reproduit une fois au moins....

Cette personne des affaires maritimes m'a simplement fait comprendre que celà ne se faisait pas comme ça, qu'il fallait en réferer aux hautes autorités....alors, je lui ai dit, faisons le !....Ah, non, c'est pas possible,....Moi : "et bien donnez moi le contact, je vais le faire !"...Lui : "ah, non pas question"....Moi : "et bien, désolé de vous dire que vous êtes nuisible !!!"...Lui : "Pourquoi vous dites ça ??"....Moi : "Et bien vous prenez la place de quelqu'un qui aurait peut être fait qq chose, donc vous n'êtes pas inutile, vous êtes nuisible !!"....Ce seront mes derniers mots avant de partir dépité de voir l'incompétence de ces gens qui ne veulent SURTOUT pas travailler !!!...

Quelque temps plus tard j'ai lu le livre "Une mer sans poissons" et là j'ai compris dans quelle spirale infernale on se situait.....C'est à cet instant que j'ai fait le deuil du métier et que je me suis quasi résigné à voir le plan d'eau s'appauvrir d'années en années.....Triste constat, je n'ai jamais été surpris de l'évolution de la ressource !!

Acheter ce livre et vous revendrez votre bateau : Une mer sans poissons

Alors, les années ont passé, j'ai fait des heureux, beaucoup d'heureux, des poissons magnifiques comme les maigres, souvent entre 5 et 15 kilos, pêchés au leurre, au mort-manié, au vif.....C'était un réel plaisir que d'aller attraper en quelques minutes une trentaine de maquereaux avec lesquels nous passions une journée magique !!

Cependant mes 300 coins différents de qualité sont devenus un à un désertiques, plus jamais de détection de poissons sur les plus belles roches du secteur....Au début, je tournais sur mes zones pour limiter au maximum la pression de pêche et ne pas déranger le poisson en place, très vite, j'ai été condamné à revenir jours après jours sur les mêmes secteurs "gratter" les derniers rescapés....Dés 2010-2011, nous étions déjà dans la phase "fond de tiroir", alors bien sur, beaucoup vont me dire, on a fait des supers pêches !!....Oui, mais si je sors de mes deux ou trois positions qui fonctionnent, je ne vois plus la queue d'un poisson !!....Donc oui, evidemment, ça parait facile pour celui qui passe une journée en mer avec un guide à cette époque !!.....

Dorénavant, nous sommes en 2015, je n'ai plus un seul point GPS qui fonctionne et celà sur l'année, c'est chaque jour une sortie en mer ou je n'ai aucune idée d'ou je vais pouvoir toucher un poisson, et donc une bredouille quasi systématique (on va dire un jour sur deux), et lorsque ça veut "rire", ce sera 3 bars maillés de 45 cms.....

Pour moi, il est très clair que continuer le métier dans ces conditions s'apparenterait à de l'escroquerie envers mes clients et ça je ne le veux en aucun cas...Comme je l'ai dit plus haut, l'argent pour moi n'est pas une fin en soi, je ne peux trouver mon compte dans le métier si je ne transmets pas de plaisir dans cette activité, et c'est devenu totalement impossible....J'ai continué en 2015 sur une année de trop, je le savais, je souhaitais vendre mon bateau en 2014....celà n'a pas pu se faire, mais cette année 2015 a été bien évidemment pire que les années précédentes, et il y a fort à parier que 2016 sera encore plus dramatique....

Alors que faire ?

Il est question dans les années à venir de mettre en place des récifs artificiels voire des zones de réserve dans nos eaux charentaises et au sens plus large encore, nos eaux atlantiques....

Celà part bien sur d'un bon sentiment, on sait que lorsque l'homme ne peut prélever quelque part, la vie se régénère très vite....Il n' y a pas de doute à avoir là dessus, les seuls endroits du monde encore très riches en poissons et faunes subaquatiques sont les endroits protégés de la prédation humaine.

On peut citer les quelques réserves françaises méditerranéennes comme celle de Collioure, Carry le rouet, Port-cros ...etc....Effectivement le poisson y est très présent toute l'année, pas farouche pour un sou...Ce sont des zones surveillées très rigoureusement 24h/24 bien sur sinon, ce serait evidemment pillé en deux temps trois mouvements !

En atlantique, le soucis principal est que lorsque les eaux se refroidissent vers la fin décembre-janvier, le poisson quitte les eaux cotières pour se rassembler dans des profondeurs plus importantes au large sur des zones "faciles d'accès", c'est à dire pour les grands chalutiers ou senneurs, ces poissons (bars, maigres...) se retrouvent des proies faciles dans des eaux parfois meme internationales !

Ce qui revient à dire qu'en atlantique, c'est mon avis (partagé par beaucoup de pêcheurs pro qui connaissent les migrations), la mise en place de récifs artificiels et réserves cotières n'auront comme impact que de protéger une partie de l'année seulement nos poissons et n'empêcheront en aucun cas la destruction massive hivernale qui perdure depuis tant d'années.

 

Donc mettre en place des réserves, oui, bien sur, mais sur les zones recensées être des zones de regroupement hivernales d'avant fraie....C'est là principalement que l'effort doit être fait....Protéger le poisson à la cote de la "petite pêche", c'est contourner diplomatiquement le vrai problème.

 

D'un autre coté, c'est aussi par l'éducation que le résultat se fera à long terme, et il n' y a rien de plus qui me hérisse le poil que lorsque je vois un collègue "charter de pêche" qui "arme" ses clients de mitraillettes pour viander du maquereau par paquets de douze pendant deux heures, "charger les caisses" comme des malades jusqu'à ce que ça déborde bien dans un bain de sang pour une fois rentré à terre s'entendre dire : "Oh non, j'en garde pas, je suis à l'hotel..."Ou est l'aspect éducatif là dedans ? Apprendre aux gens à tuer pour le plaisir, à les conforter dans l'idée que la mer est inépuisable ?.....

 

Pour ma part, même s'il l'on pêchait du maquereau parfois (c'est aussi de l'imparfait), la première question était (avant de mettre un hameçon à l'eau): Combien en voulez vous individuellement ? 4 ! ok, on en garde 20, et on relache le reste !!....Celà me paraissait fondamental, tout poisson pris doit être pleinement assumé et mis à mort dans les règles de l'art sans souffrance.....

Ceci dit, voilà 3-4 ans que je ne croise plus JAMAIS la moindre chasse de maquereaux, si j'en pêche 10 dans l'année, c'est bien le grand maximum, pas vu une bonite depuis 3 ans également, les maigres, c'est devenu calamiteux avec 15 ou 20 poissons par an....Pour tout dire, je ne regarde plus jamais si je vois du poisson au sondeur, pour la bonne raison, c'est qu'il n'y en a pas !....Si j'attendais de voir une détection avant de lacher un leurre, je n'aurais sans doute pas mis un hameçon dans l'eau depuis 3 ans !!

 

http://www.regard-du-vivant.fr/Images%20site/sortiecetaces_C8Z0373.jpg

Ceci dit, evidemment, il n'est pas pour autant question d'oublier d'évoluer tous vers un comportement meilleur (ce qui se fait d'ailleurs d'années en années et c'est très bien).

Alors, dernière petite chose, juin 2015, je suis convié avec les autres guides locaux à une réunion aux affaires maritimes pour parler de la ressource en mer...tenez vous bien un mercredi  à 14 h.....Un responsable des affaires maritimes qui nous proposent de débattre de notre "réservoir" un mercredi après midi en saison ....pour des saisonniers !! De qui se moque t-on ??...Alors bien sur, un seul d'entre nous s'est déplacé, ils ont débattu des palourdes et des pétoncles pendant deux heures sans même aborder le sujet "Poissons"....Comme si le problème n'existait pas !!!....Alors, j'ai envoyé un dernier e-mail à ce fameux personnage des aff-mar, comme un baroud d'honneur, pour lui parler une dernière fois de ce qu'il fallait faire et mettre en place si toutefois on souhaite encore voir les choses s'améliorer.....PAS DE REPONSE !!!

 

Dramatique constat également, l'hypocrisie générale, ou en tout cas la langue de bois qui entoure ces problèmes planétaires, chacun défend son petit interêt immédiat, protège son petit business en dédramatisant le soucis : "Oh, c'est plutot mieux, on fait du beau poisson, c'est pas facile mais....etc..."...Bref, on cache la vérité pour faire venir le client, tout le monde est dans le coup, celui qui va insister aupres de son client pour qu'il achète plusieurs cannes et moulinets pour diverses pêches, l'achat d'électronique divers, les bateaux à vendre....il faut faire tourner le commerce, vendre, vendre, la croissance, bien sur....Mais a quel moment ces responsables de l'industrie nautique (dans leur grande majorité) a-t-elle essayer de bouger les choses concernant la ressource en mer pour sauvegarder ses interêts ??....

Bien sur , tout le monde n'est pas à mettre dans le même sac, je pense notamment aux sociétés Navicom et ultimate fishing qui soutenaient le slogan "A deux bars, je relache la pression" et qui se sont retrouvés en ligne de mire des fédérations de pêche en mer demendant à l'époque un boycotte de leurs produits, Fédération francaise de pêche en mer, véritable réservoir de gens qui ne veulent en aucun cas remettre en cause leur liberté de prélèvement en mer avec en chef de file notre fameux "Jean Kieffer" qui ose à l'époque traiter les guides de pêche de viandards parce qu'on imposait (et c'est toujours le cas) un quota maximum de deux bars par personne sous entendant que le reste était conservé par les guides eux même.....Y a des coups de boules qui se perdent !!

  Ce qui me fait penser qu'on ne s'en sortira jamais , c'est que des qu'une espèce pointe le bout de son nez, les gens se jettent dessus comme des crève la faim....On "profite" un maximum sans parler a aucun instant de se maitriser sur les quantités avec l'argument suivant : Comme on pêche rien la plupart du temps, on fait des réserves !!

On ne subit plus le moindre controle en mer, j'ai quand meme un jour dit à un agent des aff_mar que j'avais des poissons à bord et que ça aurait été pas mal de me demander à les voir....Et lorsque je leur dit que j'aurais pu passer en douce avec du poisson hors maille, ils m'ont répondu : Aah, il y a une maille pour le bar ??.....Non, mais allo quoi, j'hallucine, c'est quoi ces incompétents....S"interressent -ils a leurs missions ???

Voilà, donc, j'ai tenté de me battre pour la mer, je me suis heurté systématiquement à des gens totalement ininterréssés, et désinvestis du problème..Je ne parlerai même pas de Natura 2000 qui faisait peur a tout le monde alors que ça aurait du être l'inverse...ca n'aura pas vu le jour..Donc désormais, je le dis haut et fort, c'est fini, la faune marine sera éliminée jusqu'au dernier animal vivant, et il n'y a aucune chance que celà s'améliore dans les années à venir !!

 

Je le dis souvent : Un bar de 5 kilos a 20 ans, s'il on souhaite revoir ce qui existait il y a 10 ans (c'est à dire des bancs énormes de très gros poissons), il faudra minimum 25 ans d'arrêt total de toutes pêches du bar, plaisance et professionnels confondus, pour dans un premier temps refaire un cheptel de petits poissons grace à une micro reproduction (bien sur puisque les géniteurs sont devenus rares) puis dans un deuxième temps laisse rle temps au temps pour faire grossir nos petits pères !!! ....25 ANS  !!!

 

Semble-t-il, le poisson est moins rare en bretagne que par chez nous en charente maritime, mais pour combien de temps....étant donné que ça dégringole chaque année...comme ici quoi !!

Pour moi, c'est la fin d'une aventure, sortir en mer est devenu une corvée d'autant plus si j'ai des clients motivés par la prise d'un poisson record ou trophée (qui je le sais ne sera pas là)....C'est triste à dire mais le plaisir en mer pour moi est devenu totalement absent parce que je le vis très mal....Je lutte depuis déjà quelques années, je me suis accroché pour tenter de tenir mais lorsque la foi n'est plus là, c'est fini, j'ai chaque jour l'impression d'aller chercher des girolles dans le désert....Pas simple !!

Mon action des dernières années aura plus été de faire prendre conscience à ma clientèle de l'ampleur du problème plutot que de leur faire prendre un beau poisson....On ne pourra pas me reprocher d'avoir eu la langue de bois à ce sujet, sur 20 sorties, j'en ai une correcte, je ne parle jamais de celle là mais plutot des 19 autres, c'est à dire l'immense majorité des sorties qui sont minables !!....Je sais , on va me dire, tu nous as démoralisé, oui, c'est sur mais j'en ai marre que l'homme fasse la sourde oreille sur tous les sujets qui gênent en se disant simplement que ça va s'arranger, ou alors on élude et on vit comme ça....Moi, désolé, je ne sais pas faire, je fais face....mais ça me déprime puisque je suis comme beaucoup incapable d'agir plus qu'à mon petit niveau...C'est à dire devenir végétarien et ne plus prélever le moindre poisson....Car le fond des choses, c'est que j'ai appri à les aimer et je n'ai plus envie de les déranger....

OJ,

 "Le pessimiste , c'est un optimiste qui a l'expérience du comportement humain !!"

Partager cette page

Repost 0
Published by Cap'tain OJ